La Haute-Marne

et ses villages


Localisation et histoire des villages

ACCEUIL HAUTE-MARNE

Bourmont

Brainville-sur-Meuse

Céffonds

Flancourt ; La Grève

Châteauvillain

Clinchamp
Créancey
Dancevoir
Droyes
Frampas
Graffigny-Chemin
Hâcourt
Harréville-les-Chanteurs
Huilliécourt
Illoud
Laferté-sur-Aube
Latrecey
Longchamp
Longeville-sur-la-Laines
Louze
Malincourt-les-Graffigny
Montier-en-Der
Nijon
Ormoy-sur-Aube
Ozières
Planrupt
Puellemontier
Robert-Magny
Roche-sur-Marne
Saint-Thiébaut
Silvarouvres
Voillecomte

Planrupt

 

En 2011, la commune comptait 322 habitants.

Commune du canton de Montier-en-der, à 73 kilomètres de Chaumont, sur un ruisseau qui grossit l'Héronne. Population 308 habitants. Le territoire, qui est traversé par le chemin de grande communication n°11 à 833 hectares d'étendue.

Ecarts : les fermes de Pont-Urgin, de Tourreville et de Maurupt.

Entrée du village

Cette commune, qui possède 67 hectares de bois et 24 de prés, a fondé une école spéciale pour les filles, sous la direction des surs de Portieux.

Son église dédiée à S.Simon S.Jude, a un desservant.

L'Eglise

En 1789, Planrupt faisait partie de l'évêché de Châlons et sous le rapport politique, la paroisse dépendait de l élection de Joinville, généralité de Champagne. Elle ressortissait de la prévôté de Vassy, au bailliage de Chaumont. Le château seigneurial était la propriété de M.Leclerc de Frédeau, qui habitait Montierender. La seigneurie, qui appartenait à l'abbaye du Der et avait toujours formé l'apanage du cuisinier, avat été aliénée en partie au commencement du siècle. Le seigneur cuisinier, Nicolas-Marie d'Anglure, avait vendu quelques libertés aux habitants, vers le milieu du XVIe siècle. A la révolution, le curé de Planrupt, Hubert Wandelincourt, fut élu évêque constitutionnel, puis député du département. Dans les titres du moyen-âge, le nom de cette commune est écrit Piarrupt et Pianrupt. Il paraît formé du latin Petri-Rivus. Planrupt existait au I Xe siècle.

Texte tiré de La Haute-Marne ancienne et moderne,

Dictionnaire de Emile JOLIBOIS paru en 1858

 

 

visitez ce site : http://www.poissons52.fr

 



Agrandir le plan

Haut de page

 

Début

Fin

CHEVILLON

1631

1631

CLEMENT

1625

1775

GALLOT

1743

1743

GUERY

1600

1629

LESEURE

1600

1706

LIGNOT

1705

1748

PERCHERON

1663

1716

 


Maison COLLAS-FIRMIN