La Haute-Marne

et ses villages


Localisation et histoire des villages

ACCEUIL HAUTE-MARNE

Bourmont

Brainville-sur-Meuse

Céffonds

Flancourt ; La Grève

Châteauvillain

Clinchamp
Créancey
Dancevoir
Droyes
Frampas
Graffigny-Chemin
Hâcourt
Harréville-les-Chanteurs
Huilliécourt
Illoud
Laferté-sur-Aube
Latrecey
Longchamp
Longeville-sur-la-Laines
Louze
Malincourt-les-Graffigny
Montier-en-Der
Nijon
Ormoy-sur-Aube
Ozières
Planrupt
Puellemontier
Robert-Magny
Roche-sur-Marne
Saint-Thiébaut
Silvarouvres
Voillecomte

 


L'Eglise- Rue du Four

 

L'intérieur de l'Eglise

 

Le Presbytère

 

Fête de Jeanne d'Arc le 18 juillet 1909

GRAFFIGNY-CHEMIN

 

En 2011, la commune comptait 209 habitants.

 

Une Rue

 

GRAFFIGNY : Commune du canton de Bourmont, à 52 kilomètre de Chaumont, entre la Meuse et le Mouzon. Population 769 habitants. Le territoire, qui est traversé par le chemin de grande communication n°8, a 1604 hectares d'étendue. Au nord on trouve le hameau de Chemin et le moulin Beautemps .

Carte de Cassini

 

La commune, qui possède 6456 hectares de bois, a un bureau de bienfaisance et des sťurs de Portieux pour la direction de l'école des filles. Son église, dédiée à S.Elophe, a un desservant .

 

Mairie - Ecole

La famille de Vidranges y avait une maison-fief. François Huguet de Graffigny, chambellan du duc Léopold, épousa l'auteur des Lettres d'une Péruvienne, Françoise d'Isembourg d'Apponcourt, fille de la petite-nièce de Callot.

Mais c'était un homme brutal, et sa femme, après avoir supporté ses emportement, avec une patience héroïque, pendant plusieurs années, fut forcée de demander une séparation juridique. Cet indigne époux finit ses jours dans une prison, tandis que sa femme illustrait le nom de Graffigny, qu'elle a toujours porté. Elle a résidé pendant plusieurs mois à Cirey, dans le temps que Voltaire y tenait sa cour, et nous a fait connaître par ses lettres, publiées en 1820, la vie intime de l'illustre philosophe et de la châtelaine son amie.

Le village de Graffigny est fort ancien: il est construit sur le grand chemin de Lyon à Trèves, et l'on croit qu'il a pris naissance d'une station romaine. Comme ce chemin resta jusqu'au XVIe siècle la seule voie de communication entre la Lorraine et la Bourgogne, Graffigny eut beaucoup à souffrir du passage des troupes dans le moyen âge et surtout à l'époque des guerres de Charles-le-Téméraire contre Nancy

Texte tiré de La Haute-Marne ancienne et moderne,

Dictionnaire de Emile JOLIBOIS paru en 1858

 

En 1789, cette église, dont le patronage appartenait au chapitre de Ligny (Meuse), avait pour annexes Malaincourt et Chemin. Elle faisait partie du diocèse de Toul, doyenné de Bourmont. Sous le rapport civil, la paroisse, de la généralité de Lorraine, ressortissait du baillage de Bourmont ; elle ne formait avec Chemin qu'une seule communauté dont la seigneurie était engagée par le roi à un laïque.

L'Eglise

Visitez le site de Dominique MARTIN

et aussi celui là :http://www.graffigny.fr/

 

Vue sur Graffigny
et sur Chemin

 

 

 

 

 

 

 

Situation


Agrandir le plan

 

Haut de page

 

Début

Fin

LAURENT

1660

1683

POINSOT

1661

1683

 


 

Vue Générale

 

Vue Générale

 

La Rue du Chêne

 

La Rue Cancelle

 

L'Hôtel de Ville

 

L'Hôtel de Ville

 

Les Fontaines

 

La Fontaine de Diane

 

La Fontaine de Diane

 

La Rue de l'Eglise

 

La Halte de Chemin de Fer