La Haute-Marne

et ses villages


Localisation et histoire des villages

ACCEUIL HAUTE-MARNE

Bourmont

Brainville-sur-Meuse

Céffonds

Flancourt ; La Grève

Châteauvillain

Clinchamp
Créancey
Dancevoir
Droyes
Frampas
Graffigny-Chemin
Hâcourt
Harréville-les-Chanteurs
Huilliécourt
Illoud
Laferté-sur-Aube
Latrecey
Longchamp
Longeville-sur-la-Laines
Louze
Malincourt-les-Graffigny
Montier-en-Der
Nijon
Ormoy-sur-Aube
Ozières
Planrupt
Puellemontier
Robert-Magny
Roche-sur-Marne
Saint-Thiébaut
Silvarouvres
Voillecomte

 


Eglise Notre-Dame

Hotel de Ville

Les Recollets

Porte Entrée de l'ancien couvents des Récollets

Chapelle de la Trinité

Rue du Vieux-Bourg - Les Machicoulis

Tour de l'Auditoire - Restes de l'Ancien Château

Hospice Civil

Hospice Civil

La Tour d'Armes

La Gendarmerie

La Gendermerie

Le Monument

La Cavalcade de 1908

La Cavalcade de 1908

Hutte de Charbonnier dans la forêt

Les Chabonniers

Le Parc aux Daims

Entrée du Parc

L'Aujon au Mail

Le Mail

 

 

Chateauvillain

C'est à Chateauvillain que se sont connus et mariés mes parents Raoul PICARD et Germaine Champagne le 30 décembre 1948

En 2011, la commune comptait 1 653 habitants.

Châteauvillain , située dans une plaine assez étendue, sur la rivière de l'Aujon, à 21 kilomètres sud du chef-lieu de la Haute-Marne, faisait, en 1589, partie de la province de Champagne, du bailliage de Chaumont et de l'Évêché de Langres.

Ancien village fortifié à proximité de Chaumont , Châteauvillain s'est installé autour d'un castrum antique, le "Castrum Villanum", poste fortifié au xi e  siècle. Il est fait mention de la construction d'un château par Hugues III de Broyes , seigneur de Broyes et de Châteauvillain, en 1160 . Un donjon et une enceinte enfermant le château furent donc édifiés en 1160 , autour du quartier des Crées.

Vue Générale prise de l'impasse des Recollets

On y remarque encore sur beaucoup de points des restes des anciennes fortifications qui consistaient dans un large fossé creusé dans le roc calcaire, ayant seize mètres de largeur sur six de profondeur. On y trouve en outre des vestiges d'assez fortes murailles qui avaient plus de 2600 mètres d'étendue, 2 mètres 40 centimètres d'épaisseur et 5 mètres 60 centimètres de hauteur. Elles étaient flanquées de cinquante-six tours. Une digue en maçonnerie présentant des ouvertures basses et cintrées était pratiquée dans la partie du sud-ouest en amont du pont Saint-Jacques. Lorsqu'on fermait ces ouvertures, l'eau couvrait toute la partie sud de la ville et remplissait les fossés.

Vue Générale


Cette première enceinte avait trois portes : deux ont existé jusqu'en 1833 ; la troisième se voit encore aujourd'hui, c'est la porte qui sert d'entrée au parc et qui est connue sous le nom de Porte-Madame.

Porte-Madame


La seconde enceinte renfermait la ville proprement dite. On ne voit plus que quelques restes de ses fortifications et une faible partie des fossés qui longent les ruelles des Tanneries, Saint-Marc et Saint-François.

En 1286 , Jehan l'Aveugle, compagnon d'armes de Saint Louis dans la croisade , accordait une charte à la ville dont il était le seigneur.

En 1620 , le comté de Châteauvillain est acheté par Nicolas de L'Hospital , marquis de Vitry et d' Arc . En 1699 , le comté Châteauvillain est acheté, en même temps que le marquisat d' Arc par le Louis de Bourbon, comte de Toulouse  ; il comportait les seigneuries de Latrecey , de Montribourg , de Valbrunat, de Cour-l'Évêque , de Giey-sur-Aujon , de la Maison-Renaud, de Bois-Saint-Georges, de Marme, de Blessonville , de Coupesey, et de Laferté-sur-Aube . L'ensemble formé du comté de Châteauvilain (auquel est annexée la seigneurie d'Épillan) et du marquisat d'Arc (auquel sont annexés les baronnies de Créancey et de Courcelles , ainsi que les seigneuries de Tarnac et d'Erigene) est érigé en duché-pairie en 1703 . Le duché passe ensuite à son fils, le duc de Penthièvre , puis en 1769 à Louise de Bourbon (1753-1821) qui épouse Philippe, duc d'Orléans , et après la Révolution à leur fils le futur roi Louis-Philippe .

 

Tour Saint-Marc , dite Tour aux Larrons

Cette tour qui dépendait de l'ancien château, avait été convertie en prison de ville par le Duc de Penthièvre en 1787.

 

Le château qui était très vaste avait également des fortifications. Il a été détruit à la Révolution .

Ruines du Château d'après un dessin de 1817


La position de Châteauvillain, limitrophe de la Bourgogne et de la Champagne, lui fut plus d'une fois fatale. Sans parler des guerres des ducs de Bourgogne avec les rois de France, dont elle eut beaucoup à souffrir, elle fut prise et pillée jusqu'à quatre fois pendant les guerres de religion. Elle était alors du petit nombre des villes qui, avec Langres, tenaient pour le parti du Roy.

Au cours de la Révolution française , la commune porta provisoirement les noms de Commune-sur-Aujon et de Ville-sur-Aujon.

Sceau de Chateauvillain

Rue de l'Amiral Decrès

C'est dans cette rue de vivait mon arrière grand-mère Marie Françoise MARCHAL, elle y est décédée à son domicile le 9 février 1953, elle avait 82 ans

 

 

Rue Carnot

C'est dans cette rue de vivait mon arrière grand-père Eugène FOISSEY , il y est décédé à son domicile le 29 janvier 1923, il avait 56 ans

Je vous conseil de visitez ce site: http://www.chateauvillain.com

 

Situation


Agrandir le plan

 

Ancien Puit sur la rue de l'Amiral Decrès

Chasses du Domaine : Rendez vous au Pavillon.

 

 

 

 

Haut de page

 

Début

Fin

BOULLET

1630

1661

CHAMPAGNE

1948

1948

FOISSEY

1923

1923

GRAPPOTTE

1580

1670

MARCHAL

1953

1953

PICARD

1948

1948

RUSSEY

1580

1635

 


Autres Cartes

Vue Générale

Vue Générale

Panorama pris du Clocher

La Tour et le Pont des Malades

Pont des Malades

Entrée du village - Rue de Chaumont

Rue de Penthièvre

Rue de Penthièvre

Rue de Penthièvre - Hôtel du Commerce

Rue de Penthièvre

Rue Saint-Jacques

Rue Saint-Jacques- Le Café du Commerce

Rue Lasnet

Rue de l'Amiral Decrès

Rue de l'Amiral Decrès

Rue Carnot

Rue de Richebourg et Rue Thiers

Les Halles

Rue de la Fontaine - Moulin Bas

Rue du Prince de Joinville

Entrée du Mail

 

La Gare

Pont du Chemin de Fer sur l'Aujon

Pont du Chemin de Fer sur l'Aujon

La Galocherie

La Galocherie

La Manufacture de Manches d'outils DESBARRES PRIVE

Usine de Bottes - Le Chameau