La Côte d'Or

et ses villages


Localisation et histoire des villages

ACCEUIL COTE D'OR

Montigny sur Aube

Veuxhaulles sur Aube


Chateau-Façade Nord

Tour du Château

Intérieur de l'Eglise

La Chapelle

Le Monument

Le Monument

L'Eglise

L'Eglise

Place de la Fontaine

Villa des Sapins

Promenade du Rempart

Les Fours à Chaux

Café de la Place

La Gendarmerie

Place de la Fontaine

Place de la Fontaine

Rendez vous de Chasse

 

Montigny-sur-Aube

Coupé : au premier d'azur semé de fleurs de lys d'or au sautoir de gueules brochant sur le tout, au second de gueules à l'enclume d'argent mouvant de la pointe sommée de deux marteaux affrontés d'or, leurs manches d'argent posé en fasce.

L 'origine du nom de ce village pose un bon exemple de toponymie : on peut évoquer la propriété d'un gallo-romain Montanius ou penser plus simplement à un dérivé latin désignant un "mont".

Les poètes regretteront les inventions d'étymologie folklo­riques évoquant une origine tirée de mons igneus, la montagne de feu ou encore de montis ignis, le feu de la montagne.

La seigneurie de Montigny changea souvent de maître. Le nom du premier seigneur est un certain Dodon en 885. En 1500, Eslion d'Amoncourt, en 1520, Jean d'Amoncourt, en 1567, Dame Claude du Chastelet et en 1634, René d'Amoncourt, fils de la précédente. Après les d'Amoncourt, la seigneurie de Montigny passa aux Clermont-Tonnerre puis au chancelier Maupéou et aux Savoisy.

Les habitants de Montigny furent surnommés "Lé jâssons", c'est-à-dire les mauvaises langues. Le jâsson était au choix le dard des abeilles et des guêpes ou la langue des serpents. Montigny possédait une papeterie où l'on fabriquait à la main du beau papier. Il y a même eu une imprimerie au château.

Le canton de Montigny ne comprenait que neuf communes en 1791 : Montigny, Courban, Louesme, La Chaume, Les Goulles, Lignerolles, Boudreville et Veuxhaulles. Les sept autres communes du canton actuel, Autricourt, Belan, Brion, Thoires, Grancey, Riel et Gevrolles faisaient partie du canton d'Autricourt, avec en plus Mosson.

En 1803, un décret du premier Consul supprima pour des raisons d'économie le canton d'Autricourt et les regroupa avec les communes du canton de Montigny.

 

L'église , sous le vocable de l'assomption, a été construite en 1547 par Jean d'Amoncourt, à l'emplacement de la chapelle de l'ancien château.

Les habitants étaient fatigués de faire leurs dévotions à la chapelle du château

 

On y trouve au chur la tombe du fondateur mort en 1567 et de son fils René d'Amoncourt, grand archidiacre de Langres.

Elle a été restaurée vers 1840, époque où on a déplacé le clocher sur le portail

La mairie

La construction de l'hôtel de ville a commencé en 1823, à l'emplacement de l'ancienne maison commune.

Il comprenait aussi l'école de garçons, la salle d'audiences de la Justice de Paix, et le logement de l'instituteur

.

Il a été doté d'une horloge en 1912

 

Visiter ce site www.chateaude montigny .com

 

A lire : Le Canton de MONTIGNY-SUR-AUBE au début du siècle à travers les cartes postales par Jean MILLOT et Michel MANZONI

Haut de Page

 

 

Début

Fin

CHENALDIN

1658

1715

MOREL

1678

1678

NAUDET

1678

1678

ROUSSEL

1656

1740


Autres cartes

Vue générale

Vue générale

Le Lavoir

L'Abreuvoir

L'Abreuvoir

Abreuvoir-Lavoir

Paysage sur l'Aube

Pont sur l'Aube

Pont sur l'Aube

Hôtel de la Place

Hôtel BENOIT

Café-Hotel SABARLY

Rue des Près- Epicerie

Route de Gevrolles

Route de Gevrolles

Boucherie GIRARDOT

Abattoir

Rue de Riel

Le Soleil d'Or

Route de Veuxhaulles